Démarche

S’ intéressant dès son plus jeune âge au dessin, Isabelle Caya adore créer ses propres personnages de bande dessinée. À l’adolescence, elle commence à suivre des ateliers de peinture ou elle apprend  plusieurs techniques et surtout, encouragée à réaliser ses propres créations.
Les contrastes chromatiques, les traits nets et les couleurs pures et vives rappellent l’art pictural d’Amérique centrale et la vivacité du PopArt.
Les personnages et les sujets se situent souvent à la limite de la bande dessinée, emprunts d’une culture populaire alliant l’illustration du cinéma d’animation et l’image publicitaire.
Elle aime déconstruire ces influences, jouer avec elles et leur donner une nouvelle profondeur, une ombre singulière, une texture particulière en ajoutant divers matériaux. Aussi se déploie-t-elle sans cesse dans une phase d’exploration qui lui permet une grande liberté de création.
Comme il est possible de le percevoir dans ses toiles, elles aspirent plutôt à une simplicité et à une lucide naïveté, une pratique mue par le plaisir et la passion. << Il faut regarder la vie avec des yeux d’enfants>> affirmait Matisse, et c’est ce regard qu’elle s’efforce de transmettre à travers sont art, espérant susciter un peu de d’émerveillement et de bonheur.